PaquetPLUS Blog

Asile colis, e-commerce, eBay et Amazon: l’équipe PaquetPLUS vous informe des nouveautés dans ces différents domaines et de son réseau de distribution par asilage.

Les marketing offline plébiscité par les teenagers américains

Combien de fois avons-nous entendu que les jeunes nés à l’ère du digital n’étaient sensibles qu’à la publicité en ligne ? Combien de consultants ne jurent que par le marketing dit “viral” ? Un bon retour aux sources du marketing et de la publicité nous permet pourtant de garder une tête froide et de contempler les faits. Et ce sont les jeunes américains qui nous le rappellent.

Ils ont beau être nés à l’ère du digital, les teenagers américains ne tiennent pas tout ce qui est digital pour argent comptant. Une étude menée par Research Now et K&A BrandResearch montre qu’ils sont beaucoup plus sensibles à la publicité offline qu’à la publicité online. Confrontés à différentes affirmations concernant les publicités, il leur a été demandé si celles-ci s’appliquaient selon eux plutôt à la publicité offline (de la “vraie vie”, comme les spots télé ou radio, les affiches, les campagnes print et encarts asile colis), à la publicité online, ou si c’était non applicable (NA).

blog-paquetplus-teenagers-americains

Les sondés ont majoritairement donné leur faveur au marketing offline. Par exemple, sur l’affirmation “ces publicités m’énervent”, ils ont été plus nombreux à citer les publicités online que les publicités offline (45% contre 23%). Ils ont encore été plus clairs dans leurs choix devant l’affirmation “J’essaye de ne pas y prêter attention”: 48% ont choisi online contre 21% offline - soit moins de la moitié ! Enfin, concernant les publicités qu’ils aiment regarder, 37% penchent pour l’offline contre 17% pour online.

>> Cet article est la traduction d’un article paru en février 2013 sur le blog e-strategy trends.

M.T.

Tags: , , , , , ,

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.